Club Montagne du CNES
Randonnée

Randonnée

La randonnée en montagne n’a pas beaucoup évolué depuis le XIXème siècle. Il s’agit de marcher sur des sentiers,
des pentes, gravir des montagnes… faire des ascensions plus ou moins difficiles selon la nature du terrain, la
distance….

La randonnée en montagne est avant tout un sport de montagne … avec ses beautés et ses dangers. Ce sport amène à
évoluer en moyenne ou en haute montagne et nécessite une très bonne connaissance du terrain et des risques
associés.

La randonnée peut se pratiquer sur des sentiers balisés, non balisés ou bien complètement hors sentiers.

Dans le cadre de la section Montagne de l’ASC du CNES, les sorties sont organisées par des encadrants bénévoles
qui n’ont pas de diplôme ou de formation spécifique de guide d’haute montagne
. Même s’ils veulent garantir le
maximum de sécurité et de plaisir aux participants des sorties, il faut voir les limitations de ce fait. Il faut aussi savoir
que personne, guide ou non, n’est épargné des risques liés à la pratique de sports de montagne.

Risques potentiels de la randonnée en montagne (non exhaustif)

  • Chutes et blessures : fractures/entorses, dévissage sur névés ou pentes herbeuses raides…
  • Exposition au froid : risque d’engelures, hypothermie en particulier en haute montagne.
  • Exposition au soleil : coups de soleil, déshydratation.
  • Se perdre (en général à cause du brouillard ou en forêt hors sentier)
  • Chutes de pierres (assez fréquent notamment dans les passages d’éboulis raides fréquentés)

Informations sur les cotations de difficultés

Ce système de cotation a pour but d’établir une cotation qui se veut le plus objective possible. En effet, la
notion même de difficulté technique ou physique est totalement subjective.
La cotation se base sur une cotation technique et une cotation physique.

Remarque importante : la météo peut avoir une influence considérable sur le niveau de difficulté et n’est pas
pris en compte dans ce système.

Cotation TechniqueCotation Physique
T1 : Randonnée
Sentier bien tracé. Terrain plat ou en faible pente, pas de risques
de chute.
Exigences : Aucune, convient aussi pour baskets. L’orientation ne
pose pas de problèmes, en général possible même sans carte.
I : Toute personne en bonne santé.
T2 : Randonnée en montagne
Sentier avec tracé ininterrompu. Terrain parfois raide, risques de
chute pas exclus.
Exigences : Avoir le pied assez sûr. Chaussures de trekking
recommandées. Capacités élémentaires d’orientation.
II : Toute personne en bonne santé qui a le goût de faire
quelques efforts physiques et qui fait un entraînement sportif
occasionnel. Bon niveau pour s’initier à la randonnée en
montagne.
T3 : Randonnée en montagne exigeante
Sentier pas forcément visible partout. Les passages exposés
peuvent être équipés de cordes ou de chaînes. Éventuellement,
appui des mains nécessaire pour l’équilibre. Quelques passages
exposés avec risques de chute, pierriers, pentes mêlées de rochers
sans trace.
Exigences : Avoir le pied très sûr. Bonnes chaussures de trekking.
Capacités d’orientation dans la moyenne. Expérience élémentaire
de la montagne souhaitable.
III : Toute personne qui pratique régulièrement une activité
sportive.
T4 : Randonnée alpine
Traces parfois manquantes. L’aide des mains est quelquefois
nécessaire pour la progression. Terrain déjà assez exposé, pentes
herbeuses délicates, pentes mêlées de rochers, névés faciles et
passages sur glacier non recouverts de neige.
Exigences : Etre familier du terrain exposé. Chaussures de
trekking rigides. Une certaine capacité d’évaluation du terrain et
une bonne capacité d’orientation. Expérience alpine. En cas de
mauvais temps le repli peut s’avérer difficile.
IV : Toute personne qui pratique régulièrement une activité
sportive et qui a déjà fait de la randonnée en montagne.
T5 : Randonnée alpine exigeante
Souvent sans traces. Quelques passages d’escalade faciles. Terrain
exposé, exigeant, pentes raides mêlées de rochers. Glaciers et
névés présentant un risque de glissade.
Exigences : Chaussures de montagne. Évaluation sûre du terrain et
très bonnes capacités d’orientation. Bonne expérience de la haute
montagne et connaissances élémentaires du maniement du piolet
et de la corde si besoin.
V : Vous avez un goût prononcé pour l’effort physique et la
randonnée en montagne.
T6: Randonnée alpine difficile
La plupart du temps sans traces, passages d’escalade jusqu’à II. En
général non balisé. Souvent très exposé. Pentes mêlées de rochers
délicates. Glaciers avec risque accru de glissade.
Exigences : Excellente capacité d’orientation. Expérience alpine
confirmée et habitude de l’utilisation du matériel technique
d’alpinisme si besoin .
VI : Vous êtes un coureur de fond ou un randonneur de
longue distance ou un masochiste. Probablement, les trois.

Dénivelé (m) \ Distance (km)
< 1010 à 1515 à 2020 à 25> 25
< 300IIIIIIIIIV
300 à 600IIIIIIIIVIV
600 à 900IIIIIIIIIVV
900 à 1300IIIIVIVVIV
1300 à 1600IVVIVIVIVI
> 1600VVVIVIVI


 272 total views,  1 views today